Vers l'univers et au-delà

Un des romans les plus attendus de cette rentrée littéraire est sans conteste la dernière fiction d'anticipation de Pierre La Stone : Vers l'univers et au-delà. Nous vous en livrons en exclusivité le premier chapitre...

Allez zou, plus qu'un écrou et j'en aurai définitivement terminé avec l'oeuvre de ma vie sur cette fichue planète, se dit Felix Antrique.

13 04 2015 17 58 2 compressed

-Et voilà !

Lorsqu'il rangea sa clé à molette dans sa boîte à outils, deux sentiments contradictoires se mélangèrent dans son esprit. Il éprouvait une certaine fierté d'avoir accompli ce que ses confrères jugeaient impossible, mais également un certain vague à l'âme, car il savait qu'il allait quitter ce monde pour toujours d'ici peu.

Un taxi s'arrêta devant sa propriété, et quatre jeunes personnes en descendirent.
Le professeur alla à leur rencontre et s'écria :

-Ah, mes amis, vous voici enfin. Venez admirer la plus grande réalisation que la simanité ait jamais connue.

13 04 2015 18 06 2 compressed

Les yeux des quatre jeunes gens se transformèrent en hublots tandis que leurs visages se figèrent.

-Alors, qu'en dites-vous, jeunes gens ?

Ce fut Sue Shi qui rompit le silence.

-Heu... Professeur, vous êtes sûr que cette chose-là peut voler ?

-Cette chose-là, comme vous dites, se nomme le Leif Erikson, en hommage au premier Européen à avoir posé le pied sur le Nouveau Monde. Et je vous rassure tout de suite, ce vaisseau vole mieux qu'un aigle, les simulations informatiques sont formelles, conclut le professeur. Si vous voulez bien vous donner la peine de monter à bord, nous allons décoller dans une heure.

13 04 2015 18 20 compressed

Installé devant la console de pilotage, le professeur leur rappela pourquoi ils étaient là, tandis que la voix de l'ordinateur de bord égrenait son compte à rebours.
Quelques semaines plus tôt, il avait mis en ligne une petite annonce pour dénicher quatre volontaires sans attache prêts à tenter une grande aventure. Parmi les nombreuses réponses qu'il avait reçues, il avait retenu quatre candidatures.
La blonde Sue Shi, chef gastronomique de renommée internationnale, avait été choisie car le professeur jugeait indispensable que la connaissance de la grande cuisine soit perpétuée. Laurent Outant allait lui aussi faire partie du voyage. Chirurgien de son état, il avait été radié de l'ordre suite à un incident survenu au cours d'une opération : il avait malencontreusement oublié une ponceuse et une paire de palmes dans le corps d'un patient venu se faire apérer de l'appendicite. Mais ses succès précédents ne laissaient planer aucun doute sur ses réelles compétences. Il y avait également Lemy Zérable, historien et détenteur d'une chaire à l'université de Latour, et Carole Inghien, une artiste qui, malgré son jeune âge, avait fait la une de nombreux magazines d'art moderne avec ses oeuvres conceptuelles d'un goût douteux mais qui plaisaient énormément au professeur.
Le but de l'expédition était simple : trouver une planète habitable et aboutir à l'avènement d'une nouvelle simanité, les quatre jeunes gens étant destinés à devenir les Adam et Eve des temps modernes.

13 04 2015 18 26 compressed

-10... 9... 8... 7... Allumage des moteurs auxiliaires... 5... 4... Mise à feu des propulseurs antigravitationnels... 2... 1... Décollage, informa la voix métallique de l'ordinateur de bord.

-Nous voilà partis, ajouta bêtement le professeur.

Le Leif Erikson orbitait à présent autour de la Terre et prenait de la vitesse. Le vaisseau quitta l'orbite terrestre pour bondir vers la Lune, dont il utilisa la gravité pour bénéficier d'une nouvelle accélération. Le vaisseau volait à une vitesse de 0,6 année-lumière et plongeait à présent vers le coeur du système solaire pour prendre une dernière impulsion autour de Vénus. Il atteindrait le seuil critique de l'année-lumière nécessaire au saut hyperspatial. Une inquiétante vibration se fit ressentir lorsque le vaisseau plongea dans la courbure espace-temps de l'univers. Les passagers eurent la nausée, puis tout cessa.

-Ca y est, mes enfants, nous sommes arrivés dans le système solaire de Proxima Centauri. Le vaisseau décélère, affirma le professeur.

-Hurgl hifqop, hurla Sue.

13 04 2015 18 39 3 compressed

Inquiet, Laurent s'extirpa de son siège pour voir de quoi il retournait. Le vidoscaphe de Sue était rempli d'une substance indéfinissable. Le scaphandre de la jeune femme avait-il connu une défaillance lors du saut ? Etait-ce le contenu de son cerveau qui s'était liquéfié ? Laurent dévissa le vidoscaphe et découvrit le visage maculé de Sue, qui tentait veinement de reprendre sa respiration. Elle avait mal supporté les vibrations, et elle avait tout simplement vomi. Le prefesseur informa les membres de l'équipage qu'ils pouvaient à présent retirer leurs scaphandres en toute sécurité.

13 04 2015 23 07 compressed

Tandis que Carole immortalisait cet instant historique sur son chevalet, le professeur était penché sur ses instruments. Il tentait à présent de repérer une planète.

-Hum, marmona-t-il, je ne détecte qu'une géante gazeuse impropre à la vie. Nous allons devoir faire un nouveau saut...

Sue, qui sortait de la douche, blêmit en apprenant la nouvelle.

-Mais... Attendez, je détecte des ondes radio non naturelles. Approchons-nous.

13 04 2015 23 23 compressed

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×